Les 19 de la Saint Valentin : l’acharnement judiciaire s’amplifie

Déni de justice à Besançon
jeudi 9 août 2018
par  webmestre
popularité : 100%

Le verdict est tombé ; les masques aussi !

Les membres du comité de soutien éprouvent un profond dégoût, une complète incompréhension et une vive indignation à l’énoncé du verdict ayant frappé, ce vendredi 27 juillet, une partie des 19 étudiant-es de la “Saint Valentin “ bisontine.

* Dégoût tout d’abord, car il faut rappeler de quoi se sont rendus “coupables” ces militant-es pour mériter de telles peines :
Ils et elles ont occupé, le 14 février 2017, le Conseil d’Administration de LEUR université pour lire un texte dénonçant les conditions de mise en application de la sélection en master et demandant son report avec tenue de réunions pour informer étudiants et enseignants.
* Incompréhension face à l’amplitude des peines infligées à ces 19 militant-es qui ont toujours revendiqué une action commune, menée pacifiquement ensemble : de 3 à 5 mois de prison avec sursis, assortis d’amendes variables.
* Indignation quand on comprend que les plus lourdes peines frappent ceux qui ont un engagement syndical ou politique.
Le comité de soutien est déterminé à rester aux côtés de ces étudiants injustement réprimés pour leur apporter tout son soutien dans cette affaire qui tourne très clairement au procès politique, le pouvoir, d’une façon de plus en plus décomplexée et brutale, cherchant à annihiler systématiquement toute forme de contestation sociale.

Nos organisations demandent à l’équipe présidentielle de l’UFC de revenir sur ses déclarations, en raison même de la situation intolérable que son comportement totalement inadapté et malveillant a engendrée :
- démentir publiquement ses accusations diffamatoires et fallacieuses
- reconnaître l’aspect politique et syndical de l’occupation du CA

Quand on compare les 15 jours de suspension dont a écopé le très proche collaborateur du chef de l’Elysée, filmé le 1er mai en pleine scène d’agression de manifestants, avec les poursuites pénales engagées et les peines prononcées à l’encontre de ces militants étudiants, ces vers de La Fontaine viennent spontanément à l’esprit :
Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Le comité de soutien invite tous les personnels, parents et étudiants à se mobiliser dès la rentrée universitaire pour lutter contre cette flagrante injustice.
Laisserons-nous le silence des tongs couvrir le bruit des bottes ?
Nous envisageons toutes les réponses, y compris juridiques, pour obtenir que justice soit faite et les peines abandonnées.


Portfolio

JPEG - 650.1 ko

Contact

FSU 25
- Maison des Syndicats
- 4B, rue Léonard de Vinci
- 25000 Besançon
- Tél : 03 81 81 87 55
- fsu25@fsu.fr

Secrétaires départementaux
- Denis DAUPHIN
- Christian VIERON-LEPOUTRE

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois