Soutiens aux 19 de l’Université !

vendredi 24 février 2017
par  webmestre
popularité : 57%

Lundi 27 février 9h devant le rectorat de Besançon, un rassemblement de soutien aux étudiants est organisé par l’intersyndicale de la Faculté.

L’Intersyndicale demande :
le retrait des plaintes contre les 19 militant.e.s et renoncement à toute procédure disciplinaire contre les 16 étudiant.e.s de notre établissement ;
la mise en place d’un débat public avec la communauté universitaire sur l’application de la réforme du master.

Les faits sont têtus et certains représentants syndicaux aussi pour rétablir la vérité dans l’affaire des « 19 de la Saint-Valentin ».

Suite à l’arrestation violente, à la garde à vue et aux menaces de poursuites judiciaires (séquestration, violences, rébellion) engagées à l’encontre des 19 jeunes qui ont bloqué le Conseil d’Administration de l’Université de Franche-Comté le 14 février dernier, l’intersyndicale départementale ( Fsu Solidaires CGT AMEB) a, à sa demande, rencontré messieurs les préfets de la région Franche-Comté et du Doubs le vendredi 15 février à 14 h.

Lors de cette rencontre elle a fait part de la consternation et du choc ressentis par la communauté universitaire et la population de Besançon ainsi que la profonde indignation de l’ensemble de nos os devant ce nouveau cas de criminalisation du mouvement social et syndical.

Outre le caractère complètement disproportionné de l’intervention policière nos organisations ont pointé les nombreuses contre-vérités et approximations qui ont émaillé la conférence de presse de Madame la procureure de la république et le communiqué de presse de la Préfecture concernant cette affaire. Nos interlocuteurs ont admis la nécessité de publier un communiqué rectificatif. Comme à ce jour, une semaine après cette rencontre, leurs services n’ont toujours rien publié en ce sens, nous tenons solennellement à pointer les principaux points en flagrant décalage avec la réalité des faits.

A deux reprises, le directeur départemental de la sécurité affirme très catégoriquement que « 50% des individus interpellés ne sont pas des étudiants » : En fait sur les 19 jeunes gardés à vue, et non 18 comme la police l’a annoncé à plusieurs reprises, il y avait 16 étudiants, une lycéenne et 2 jeunes militants non étudiants ! La moitié de 19, ce serait 3 ?
Quand un journaliste demande combien de membres du CA étaient présents dans la salle au moment de l’irruption des policiers dans la salle 116 de la maison de l’université, la réponse est « une dizaine ». En fait, ils étaient 15 !
Les forces de l’ordre ont parlé devant les médias de la présence d’individus cagoulés. En fait 6 jeunes portaient un masque en papier à l’effigie du président Bahi.

Cette énumération n’est, malheureusement, pas exhaustive mais nous tenons, compte tenu de la gravité des accusations portées contre ces jeunes gens, à la faire connaître au plus vite au plus grand nombre de nos concitoyens.


Contact

FSU 25
- Maison des Syndicats
- 4B, rue Léonard de Vinci
- 25000 Besançon
- Tél : 03 81 81 87 55
- fsu25@fsu.fr

Secrétaires départementaux
- Denis DAUPHIN
- Christian VIERON-LEPOUTRE

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois